Casino en ligne Suisse : une nouvelle loi qui ne plaît pas à tout le monde ?

Bien que les nouvelles lois semblent mettre fin à un conflit de longue durée, tous les citoyens suisses ne sont pas aussi enthousiasmés par la loi sur les jeux d'argent.

Un certain nombre de groupes - dont :
  • le Parti libéral démocrate,
  • le Parti libéral vert
  • et certaines factions du Parti populaire suisse
- seraient opposés à la loi, affirmant que sa réglementation sur le blocage des sites de jeux internationaux est contraire à la liberté de mouvement et d'accès pensé pour être inhérent à Internet.

Il a été rapporté que ces groupes sont à la recherche d'un référendum sur cette question, en essayant d'obtenir les plus de 50 000 signatures nécessaires pour réussir.

Des tentatives pour renverser la Loi sur les jeux d'argent

Si ces tentatives de renverser la Loi sur les jeux d'argent échouent, la date la plus tôt possible pour son adoption sera en 2019.

Pour la huitième année consécutive, les propriétaires de casinos suisses ont annoncé une baisse de leurs revenus d'une année à l'autre, tandis que les appels aux mises à jour législatives abondent parmi les opérateurs de casinos suisses, explique-t-on sur le site http://www.casinoenligne-suisse.org. La dernière baisse en 2015 a été de 4% par rapport à l'année précédente, pour atteindre une nouvelle valeur de 681 millions de francs pour 2015.